Restaurant scolaire du Lycée Agricole de Chatillon sur Seine

Concours pour la reconstruction du restaurant scolaire de Lycée Agricole de Chatillon (21)

Situé sur les plaines agricoles, le site de l’EPL forme un petit « hameau » composé de plusieurs bâtiments aux diverses typologies. L’architecture, est marquée par différentes époques et différentes fonctions créant un ensemble hétérogène structuré par un réseau de routes et chemins.
L’emplacement choisi pour la construction du nouveau restaurant scolaire longe la route de Langres au Sud du site. En positionnant le bâtiment en parallèle à cette route, on participe à la structuration tout en créant un point d’entrée.

VERS UN PROJET DE TERRITOIRE

La question du territoire, et plus spécifiquement du caractère rural et agricole du site, guide les choix paysagers et architecturaux.
Comme dans la « cour de la ferme » dont certains d’entre nous gardent un souvenir nostalgique, on retrouve : la « mare » qui prend la forme d’un biotope humide (récupération d’une partie des eaux pluviales) avec des plantations et franchissable par une passerelle en bois reliant le parvis du restaurant au parvis des salles de classe ; les « rondins de bois » déclinés en assise ; le auvent de la grange pour s’abriter quand il pleut dans le prolongement du nouveau bâtiment en façades Ouest, Nord et Est ; le carré de potager avec les plantes aromatiques au plus près de la cuisine ; le compost ; les arbres fruitiers ; etc…

INTERPRETER LA RURALITE

Faisant face à cette cour riche en événements, le nouveau restaurant scolaire emprunte également un langage propre à ce territoire rural : un volume simple avec sa toiture en zinc anthracite à double pente qui se développe en façade sur la partie cuisine tandis que la partie restauration montre fièrement sa structure en bois qui rythme la façade. De larges débords de toiture offrent des espaces de circulation abrités jusqu’à l’entrée. En pignon, la toiture se prolonge pour créer un préau complétant l’idée d’une cour comme nouvelle centralité du site de l’EPL.

MANGER EST UN ART QUI DEMANDE DE LA PREPARATION

Un traitement coloré du sol et de l’entrée au restaurant accompagne élèves et commensaux. Un grand sas permet de dispatcher les flux à la fois d’entrée et de sortie ainsi que des élèves et commensaux.
Le bâtiment se décompose en 3 zones :
ZONE D’ACCUEIL :
Une entrée et sortie unique pour les élèves située en façade Ouest faisant face au parvis et
lui donnant ainsi une vraie centralité. Proximité avec le self, les sanitaires, la plonge et
la salle des invités. Séparation évidente des flux élèves – commensaux – personnel.
ZONE RESTAURANT :
Grand espace convivial et généreux avec une circulation centrale. La charpente mixte boismétal est apparente avec un habillage claire-voie acoustique en bois, puits de lumière, éclairage suspendu, gaines de ventilation intégrées. Façade vitrée Est/Ouest permettant un apport de lumière naturelle du matin au soir. A l’intérieur, des éléments type claustras délimitent les espaces
ZONE CUISINE :
Située sur la partie Sud avec un accès livraisons sur le pignon. La marche en avant est parfaitement respectée, et la cuisine est conforme au paquet hygiène.

Maîtrise d’Oeuvre :

Atelier d’Architecture HVR _architectes mandataires
3IA  _ BE tout corps d’état
Grandes Cuisines Ingenierie _ BE cuisine

Maîtrise d’Ouvrage :

Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté
 
Date : 2016
Surface : 810 m²
Budget : 1.7M€